LES INVALIDES

LES INVALIDES

L'État, la guerre, la mémoire




En 1670, Louis XIV ordonne la construction, aux portes de Paris, d'un "hôtel" destiné à accueillir les anciens soldats de l'armée royale. La grandeur du monument, œuvre des architectes Libéral Bruant et Jules Hardouin-Mansart, le rapide et durable succès de l'institution, tout à la fois hospice, caserne, couvent, hôpital et manufacture, servent le prestige de la monarchie française.

Napoléon transforme l'église Saint-Louis des Invalides en panthéon militaire. Son tombeau y sera installé en 1840.

Depuis 1905, le musée de l'armée possède l'un des ensembles patrimoniaux les plus riches au monde.